Interviews

Les voyageurs de l’électro pop

Lorsqu’on parle de Flight Facilities, le tube international Crave You, culminant à plus de quinze millions de vues sur YouTube, nous vient directement à l’esprit. Pour autant, la vie de ce jeune groupe ne s’est pas arrêtée là. Les deux Autraliens prévoient d’ailleurs leur premier album, qui s’annonce grandiose… Rencontre avec deux voyageurs de l’électro pop.

unnamed (3)

Avec plus de 14 millions de vues sur You Tube, Crave You a été votre plus grand succès. Quel a été l’impact de ce morceau sur votre carrière ?

Je suppose qu’il a été très grand ! C’était la première chanson originale que nous avons faite ensemble et nous ne nous attendions vraiment pas à un tel succès. C’est un morceau que nous avons fait dans notre chambre sans savoir grand chose à propos de la production musicale et nous avons essayé d’enregistrer les voix dans un placard ! Après la sortie du morceau, on a dû se démener pour faire un autre morceau. Un an plus tard nous sortions Foreign Language.


Vous venez d’Australie, terre natale de Flume, Futur Classic et également de Melbourne Deepcast. L’Australie est-elle un pays d’inspiration où il est facile de faire de la musique ?

C’est pays inspirant oui, mais pas forcément où il est facile de faire de la musique. Je pense qu’être entouré d’autant d’artistes est quelque chose de stimulant, mais cela relève le niveau en terme de qualité, de sorte que l’on est obligé de travailler beaucoup afin de pouvoir être entendu. Nous sommes fiers que des gens continuent à nous écouter.

[youtube www.youtube.com/watch?v=Yuz_8Vxlyjw]

Nous avons lu que les Daft Punk sont pour vous les meilleurs artistes qu’il n’y ait jamais eu. Qu’est-ce que vous appréciez dans leur travail ? De manière plus générale, qu’aimez vous dans la scène électronique française ?

Nous avons été immergé dans la musique électronique grâce aux Daft Punk et à la scène House française.
Avant d’être Flight Facilites, nous avons tous les deux suivi la scène française religieusement. A ce moment là, le top c’était Justice et le crew Ed Banger.


Down to Earth est votre premier album. Est-ce que votre « processus créatif » a changé par rapport à vos précédents maxis ? 

Oui, nous avons été plus rapide à produire, ce qui est un grand progrès pour nous ! Il nous fallait généralement près d’un an pour faire un morceaux, mais pour Down To Earth il nous a fallu à peu près 9 mois. Nous ne pouvions pas y croire.


Comment votre collaboration avec Reggie Watts s’est-elle concrétisée ?

Notre manageur est toujours en contact avec les artistes que nous aimons. Après le premier échange de mails avec lui, nous lui avons envoyé un morceau et il nous a fait part d’un fort intérêt à travailler avec nous. Peu de temps après, nous étions en studio ensemble et ça a fonctionné. Nous n’aurions jamais supposé qu’il était possible de prendre tant de plaisir en travaillant. Reggie est un artiste incroyable. Nous sommes si heureux d’avoir eu l’occasion de travailler avec lui.


Une chose ressort particulièrement dans vos chansons : l’exotisme. Vos voyages sont-ils source majeure d’inspiration ?

Oui voyager est une source d’inspiration majeure, surtout par le fait de voir tant de cultures et de modes de vie différents. Nos parents ont également une ouverture musicale importante. Cela nous a aussi beaucoup aidé.

[youtube www.youtube.com/watch?v=GgJ-pSmC6Eg]

Interview et traduction par Julien et Timothée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s