Focus on

Touché par la Lumière Noire

En cette fin d’année 2014, la Djette Chloé (Kill The Dj) lance les soirées Lumière Noire à Paris. L’occasion de revenir un peu sur l’artiste, et par là, de vous dévoiler un peu de ma passion.

 

Le Pulp et ses murs qui suintent, les années 90 et sa techno. C’est dans ce contexte que débute Chloé Thévenin (alias Chloé, en toute simplicité), entourée de ses compagnons de marche, Ivan Smagghe (LES DISQUES DE LA MORT) et Jennifer Cardini (Correspondant). J’imagine avec une vision fantasmée les ambiances glauques et les longs afters, qui caractérisent la décennie et sacralisent un genre initialement traqué. A ce propos, have a look at Bienvenue au club (arte), si ce n’est pas déjà fait. On parle d’un temps fort ; d’une libération musicale, qui découle d’une libération politique et morale (cf chute du Mur en 89).

 

Bref on sait tous plus ou moins comment est arrivée la musique électronique en Europe, soulignons toutefois que la période permet aux artistes d’affirmer leur sensibilité et leur univers. Et c’est précisément cette nouvelle notion qui confère à Chloé une place bien distincte dans l’industrie musicale. Tandis que chaque titre est une plongée dans des fonds obscurs et langoureux, chaque set réveille notre irrésistible envie de danser. Je suis déconcerté par l’aisance avec laquelle elle nous fait passer d’un monde à l’autre. Subjugué par une musique Suspended, en marge. Ses airs discrets détonnent d’ailleurs avec son puissant rendu musical. C’est pour sûr ce qui fait sa force live, et ce qui fait que Chloé est Chloé tout-court.

 

Dès 2002, elle réalise ses premiers EP, remixes (dont le succès Sometimes). En 2010, One in other est nominé aux Victoires de la Musique. Chloé ce n’est donc pas que du club ; c’est aussi un ton plus intimiste et mélancolique (tel que l’évoque Paradise). Parallèlement, elle performe lors de représentations artistiques, de shows contemporains ou encore de cinemix (ce mois-ci, sur Blackmail d’Hitchcock, à Toulon). Preuve que la sphère Chloé est très dense, et cherche sans cesse le renouvellement, la perfection esthétique et sonore.

[vimeo http://vimeo.com/30151129]

Fraichement débarqué sur Paris, je découvre que la Djette inaugure les soirées Lumière Noire fin septembre, au Rex, entourée de Superpitcher et Tim Sweeney. OK, le 27 je suis pris ! C’est le jour J, je m’y rends, il est 3h. Je descends les escaliers du club, et j’aperçois soudain au fond de la salle, Chloé, se mettre aux platines. C’est l’un des mixs les plus pointus entendus jusqu’alors. Il est 6h45, Superpitcher envoie Da da da avec ironie, et Mme Chloé boucle le set comme un chef. Je ne peux pas me résigner à dormir, je suis envouté par la Lumière Noire. Alors exit les Brodinski, Disclosure et cie ; et je vous donne rendez-vous à la prochaine Lumière Noire le 6 décembre au Rex avec Lawrence, Marc Pinol, et Chloé évidemment…

Exclusivité : si vous mourez maintenant d’envie de voir Chloé mixer, on vient d’apprendre qu’elle jouera avec Clara 3000 et Ivan Smagghe demain, juste après le live de C.A.R. au Monseigneur. Pour en avoir plein les oreilles, prenez votre vendredi matin et direction Place de Clichy dès 22h !

Marc Muscarnera

Publicités

Catégories :Focus on

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s